Alcatel-Lucent – Calais : les travailleurs font reculer la direction

31 Mars 2021

Suite à une altercation entre deux salariés de l’usine Alcatel de Calais, l’un des deux s’est vu infliger une mise à pied immédiate. La direction prévoyait de le licencier dans la foulée.

Ce licenciement expéditif d’un ouvrier qui travaille chez Alcatel depuis plus de vingt ans a révolté bon nombre de travailleurs, qui ont décidé de réagir.

Dès le lendemain matin, le mardi 23 mars, ce sont près de 150 de ses collègues qui se sont mobilisés. Ils ont débrayé et se sont rassemblés sur le parking de l’entreprise à partir de 6 heures, l’heure à laquelle le collègue sanctionné aurait dû prendre son poste. Ils voulaient montrer leur solidarité, mais aussi leur colère face à la décision de la direction. Et cela a payé : face à la mobilisation, la direction a été contrainte de revenir sur sa décision, et le licenciement a été annulé.

En attaquant ce salarié, la direction d’Alcatel voulait faire un exemple. Mais les travailleurs ont montré que lorsque les patrons veulent s’en prendre à l’un d’entre eux, tous sont attaqués, et tous peuvent réagir.

Correspondant LO