Rapport sur le logement : insalubrité record

09 Octobre 2019

Le rapport du 8 octobre de la Fondation Abbé-Pierre sur le logement insalubre en région Île-de-France donne des chiffres terrifiants.

Près de 1,2 million de personnes sont mal logées, soit 10 % environ de la population de cette région. La Fondation Abbé-Pierre parle de 586 000 personnes s’entassant dans des appartements trop petits et de 462 000 devant se contenter d’appartements sans confort. Pire encore, l’Île-de-France regroupe un tiers des bidonvilles du pays et près d’un quart des décisions d’expulsion locative y sont prises.

Mais si l’Île-de-France est la région où la situation du logement est la plus dramatique, dans le reste du pays, on compte aussi près de 5 millions de mal-logés. Le drame de Marseille, avec l’effondrement en novembre 2018 de deux immeubles de la rue d’Aubagne, a entraîné la mort de huit personnes. Et c’est sans compter la longue liste des morts dans des incendies liés à la vétusté des installations d’électricité ou de chauffage.

Le rapport de la Fondation Abbé-Pierre chiffre à environ 78 000 le nombre de logements qu’il faudrait construire d’ici 2030 en Île-de-France pour répondre aux besoins élémentaires de la population. Un chiffre presque identique – 70 000 – est donné dans la loi du Grand Paris. Mais il y a un monde des chiffres officiels aux réalités concrètes … Dans cette société, l’État est au service des plus riches et la vie quotidienne des plus pauvres n’y pèse pas lourd.

Cédric DUVAL