Les caprices d’un panache de fumée

09 Octobre 2019

Au 3 octobre, suite à l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, 206 communes étaient concernées par un arrêté sanitaire à titre conservatoire interdisant la commercialisation des produits agricoles ou d’élevage.

Le nombre de ces communes a augmenté au fur et à mesure que riverains et agriculteurs constataient des dépôts de suie sur leurs champs, jardins ou voitures, et qu’ils étaient confirmés par la police.

Mais chacun est perplexe devant la liste des communes et le fait que ce panache de fumée ait respecté des limites administratives. La liste présente en effet de nombreux trous : ainsi des producteurs d’une commune encadrée par des communes concernées peuvent vendre leur production, alors que le producteur voisin, situé à quelques mètres, en a l’interdiction. Cet épisode rappelle comment le nuage de Tchernobyl, suite à l’accident de la centrale nucléaire, s’était, selon le gouvernement de l’époque, miraculeusement arrêté devant les frontières françaises !

Inès Rabah