La Poste – Mayenne : en grève

09 Octobre 2019

Samedi 5 octobre, les facteurs du département de la Mayenne étaient massivement en grève pour dénoncer les réorganisations, le manque d’effectifs et la dégradation des conditions de travail qui en découle.

La grève a été largement suivie : environ 70 % des facteurs avaient décidé de cesser le travail. Plus d’une centaine d’entre eux se sont rassemblés devant deux sites de tri du courrier du département, à Bonchamps et Azé. Ils réclamaient l’embauche en CDI des agents actuellement en CDD ou en CDI-intérimaire, et des embauches pour combler toutes les positions de travail.

Tous les problèmes que la direction veut régler en proposant réorganisation sur réorganisation sont en fait liés à un manque d’effectif.

Actuellement, beaucoup de tournées de facteurs sont vacantes, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas attribuées à un agent, comme cela devrait être la situation normale. Elles sont réparties entre des agents qui ont déjà leur tournée, et cela constitue une surcharge de travail importante.

La direction a aussi tenté de supprimer des tournées de colis en redonnant ceux-ci aux facteurs en même temps que le courrier, ce qui a pour effet de rendre plus dur le travail au quotidien. Devant le préavis de grève et voyant que la mobilisation allait être forte, elle est revenue sur cette position.

Une journée de grève sur un département ne suffira pas à faire cesser les attaques contre les travailleurs, qui émanent de la direction d’une entreprise nationale comme La Poste. Mais cette journée a déjà permis aux facteurs de relever la tête, de dire non à toujours plus d’exploitation.

Correspondant LO