Chèques postaux – Orléans La Source : incendie et catastrophe annoncée

21 Août 2019

Un incendie s’est déclaré jeudi 15 août dans une aile du centre des chèques postaux d’Orléans-La Source au sixième étage, détruisant tout un service et faisant de gros dégâts au cinquième et au septième.

Heureusement, personne ne travaillait ce jour-là et le centre a été complètement fermé les deux jours suivants. Sans doute dû à un court-circuit, en l’état de l’enquête, cela n’a vraiment surpris personne, tant l’immeuble part en déconfiture.

Cet immeuble de grande hauteur, composé de quatre ailes de huit étages, a été ouvert en 1968, suite à la décision de décentraliser une partie du personnel de Paris. Les années passant et l’immeuble prenant l’eau au sens propre et figuré, la direction de la Banque postale a décidé de ne plus entreprendre de travaux importants, annonçant en 2015 son intention de construire un nouveau centre, dans une commune avoisinante. Depuis, tout est resté à l’état de projet. L’immeuble n’a fait que se dégrader, au point que des barrières de sécurité entourent le centre pour éviter de se prendre chutes de béton, vitres ou stores, comme cela s’est déjà produit les années passées.

Alors que plus de 3 000 employés ont travaillé dans ce centre, l’effectif actuel ne dépasse pas les 700. Mais, par souci d’économies et pour vider certaines ailes, la direction a entassé le personnel. Dans le service touché par l’incendie, 80 employés ont vu leurs conditions de travail se dégrader au fil des années : obligés de travailler chacun sur deux écrans à la fois, le manque de place s’est vite fait sentir. De nombreux ventilateurs ont été mis sur les bureaux cet été. Avec une climatisation qui ne marchait pas toujours et avec certains des stores extérieurs en lambeaux, cela était insupportable au moment de la canicule, dans des services à grande baies vitrées.

Au cours de l’année, plusieurs canalisations d’eau se sont rompues à divers endroits et un court-circuit dans des armoires électriques a déjà eu lieu.

La direction de la Banque postale a son siège en plein centre de Paris, dans un ensemble de quatre immeubles qui ont vu le jour en 2011, présentés « de haute qualité environnementale » et décrits comme « un bâtiment historique participant au charme d’un des quartiers les plus courus de la rive gauche ». Dans leurs bureaux feutrés et luxueux, ces hauts cadres de la Banque postale sont bien loin des inquiétudes du personnel de La Source.

Correspondant LO