ArcelorMittal – Florange : pollueur et irresponsable

12 Juin 2019

ArcelorMittal a comparu au tribunal de Thionville le 27 mai pour « gestion irrégulière de ses déchets » sur son site de Florange, en Moselle.

L’affaire avait été déclenchée en 2017, suite à la vidéo diffusée par un chauffeur intérimaire montrant le déversement d’eaux usées aux couleurs jaunâtres dans un crassier. Arcelor a nié malgré les charges nombreuses qui pèsent contre lui. Les vidéos du lanceur d’alerte sont « peut-être une mise en scène » a osé affirmer l’avocat du groupe sidérurgiste.

Depuis 2015 pourtant, la direction régionale de l’environnement (Dreal) a mis en demeure ArcelorMittal de régulariser la gestion du crassier. La présence d’au moins vingt types de boues jugées dangereuses avait été signalée, ainsi que celle de métaux lourds (arsenic, fer, cyanure...) D’ailleurs, ce même crassier ne devait plus être exploité, la quantité maximale de stockage des déchets (38 000 tonnes) étant dépassée depuis longtemps.

Le procureur a requis une amende de 50 000 euros contre ArcelorMittal. Ce montant ne représente pas grand-chose pour un tel groupe, mais il a tout de même plaidé la relaxe. Ces capitalistes sont tellement irresponsables qu’ils considèrent ne pas avoir à rendre de comptes et ils se refusent à payer la moindre amende, aussi faible soit-elle.

Correspondant LO