Chassez le naturel, il revient…

14 Mars 2018

Dany Rodriguez, cadre du FN, responsable de son mouvement de jeunesse et attaché parlementaire d’un de ses députés, s’est particulièrement fait remarquer lors du congrès du mouvement. Filmé à l’entrée d’une boîte de nuit, il avait manifestement abusé de la dive bouteille et abreuvait d’injures racistes un vigile d’origine africaine.

À l’heure où le FN voudrait se montrer un parti présentable, ses dirigeants ont fait semblant de s’offusquer des injures et ont suspendu de ses responsabilités ce militant dont le comportement ne faisait pas bien dans le décor.

En réalité, Dany Rodriguez avait très bien compris : le visage convenable du FN, c’était pour la galerie. Le congrès fini et à l’heure de la tournée des boîtes de nuit, le naturel pouvait revenir au galop. Seul problème, s’il avait su qu’il était filmé, il n’aurait pas oublié de casser la figure du témoin importun et de piétiner son portable.

P. G.