C’est aux AG de grévistes de décider

14 Mars 2018

Le 22 mars, c’est sûr, il y aura du monde en grève et à la manifestation. C’est une très bonne chose, parce qu’il va falloir préparer la suite. Et la suite, tout le monde le sent bien, c’est une vraie grève reconductible comme en 1995.

Certaines organisations syndicales seraient davantage partantes pour une grève a minima, avec trois jours par semaine reconductibles. Non seulement cela ne ressemble à rien, mais ce n’est pas avec ça que le gouvernement sentira notre force et sera obligé de reculer.

Il faut une journée très forte le 22, pour préparer une grève reconductible très forte le plus rapidement possible.

 

Gare de Paris-Nord