Politique agricole commune : l'Europe aide les plus riches

16 Mai 2012

Le ministère de l'Agriculture vient de publier la liste d'un certain nombre de bénéficiaires des aides versées dans le cadre de la « politique agricole commune » par l'Union européenne. Un constat s'impose : ces subventions ne vont pas à ceux qui auraient vraiment besoin qu'on les aide, ni aux plus petits du secteur agricole, mais bien aux plus gros.

Ainsi, parmi les heureux bénéficiaires figure au premier rang Doux, premier exportateur européen de volailles et l'un des plus importants groupes de l'industrie agro-alimentaire. Il a touché 59 millions d'euros d'aides européennes entre octobre 2010 et octobre 2011, sous prétexte de compenser le fait qu'il vendrait à bas prix sur les marchés du Proche et du Moyen-Orient. Pour leur part, les banques alimentaires ont touché dans le même temps à peu près moitié moins (30 millions d'euros) et les Restos du coeur, seulement 20,8 millions.

Comme quoi, dans cette Europe-là, la crise n'est pas pour tout le monde : ceux qui ont le plus de besoins sont les moins bien servis. Les populations, elles, sont pressurées, mais les patrons, eux, sont subventionnés !

L. P.