Le fil rouge : the Artist

01 Février 2012

Lors de son intervention télévisée du dimanche 29 janvier, Sarkozy a essayé, à plusieurs reprises, de se mettre dans la peau du chômeur privé de ressources.

Il n'était guère convaincant dans ce rôle. Par contre, il l'était bien plus dans celui du patron français aux prises avec la concurrence allemande.

L'urgence n'était-elle pas de lancer une bouée aux patrons, sous forme d'un allégement de leurs cotisations sociales ? S'il existait un oscar du parti-pris pro-patronal, Sarkozy mériterait d'être nominé.