Enseignants spécialisés dans l'aide aux élèves en difficulté : les Rased en voie d'extinction... provoquée

01 Février 2012

Sur les 14 000 postes dont le ministère a d'ores et déjà programmé la suppression à la prochaine rentrée scolaire, 5 700 concernent l'enseignement primaire. Alors que les écoles élémentaires vont devoir accueillir 12 000 élèves de plus, près de la moitié des postes d'enseignants qui vont disparaître, 2 500, sont des maîtres de Rased, spécialisés dans la lutte contre l'échec scolaire, dont le travail consiste à prendre en charge, par petits groupes, les enfants en difficulté, dès les petites classes, pour tenter de les aider à repartir d'un bon pied. Depuis 2008, ces postes sont dans le collimateur du gouvernement et 2 500 d'entre eux ont déjà été supprimés. Les enseignants spécialisés qui les occupaient ont été affectés à des classes traditionnelles, souvent de plus en plus chargées, parfois accompagnés d'un discours officiel hypocrite sur leur « grande compétence » qui serait ainsi mise au service de tous les élèves.