Ehpad Les Pervenches Caen : la grève a payé

28 Septembre 2022

Une très grande majorité du personnel soignant de l’Ehpad Les Pervenches à Biéville-Beuville, dans le Calvados, ont fait grève et ont gagné.

Ce n’était pas leur premier essai : déjà l’an dernier, en mai, une journée de débrayage avait eu lieu pour exiger de meilleures conditions de travail.

Cette fois-ci, les salaires étaient la cause du mécontentement. Les salariés réclamaient 150 euros d’augmentation mensuelle, la transformation des primes d’assiduité en 13e mois, la revalorisation des primes de nuit et de week-end. La grève a été reconduite chaque jour.

Le propriétaire de l’établissement, qui en possède quatre autres dans la région, ne semble pas manquer de moyens. Non seulement il est resté sourd aux revendications, mais il a tenté de réquisitionner le personnel en grève via l’agence régionale de santé et la préfecture. Le 21 septembre, des gendarmes se sont présentés au domicile de plusieurs grévistes qui, heureusement, se trouvaient absentes à ce moment-là.

Cela a beaucoup fait discuter sur le piquet de grève sans entamer la détermination des grévistes.

Et leur lutte a payé puisqu’ils ont déjà obtenu plus de 120 euros d’augmentation pour les salariées de nuit, diverses primes et le paiement des jours de grève.

Correspondant LO