Nos lecteurs écrivent : Gilets jaunes embarqués

14 Septembre 2022

Lectrice de la région parisienne ayant voulu participer à la manifestation appelée par les ­gilets jaunes samedi 10 septem­bre, voilà ce que j’ai vu :

Un appel sur les réseaux invitait les gilets jaunes à manifester samedi 10 septembre à Paris. Mais tout regroupement, toute pancarte, le moindre gilet jaune au fond d’un sac menait droit à l’interpellation, à la vérification d’identité et à la verbalisation (135 euros) dans le meilleur des cas.

Des petits groupes se sont formés sur les Champs-­Élysées ou autour de la place de la République ; toutes les personnes ayant tenté de défiler ont été nassées, contrôlées, et 103 d’entre elles ont été mises en cellule sous le prétexte d’une « participation à un groupement en vue de commettre des dégradations ou des violences ». Beaucoup d’entre elles sont convoquées à la sûreté territoriale en « audition libre », service spécialisé dans les interrogatoires politiques.

Sans surprise, Laurent Nunez, nouveau préfet de police, mène la même politique répressive que son prédécesseur.

Une LECTRICE