Huis clos sur le vide

14 Septembre 2022

Les quelques dizaines de conformistes du genre politique, syndical ou associatif qui avaient accepté de servir de fond d’écran à Macron le 8 septembre ont dû déposer leur portable avant d’entrer à la réunion du Conseil national de la rénovation.

Le CNR, ce nouveau gadget présidentiel, censé faire naître l’échange et la démocratie, commence donc à huis clos, sans photo, ni enregistrement.

La plupart des invités ayant décliné son invitation, et la presse ayant même moqué la proposition présidentielle, la réunion manquait de têtes d’affiche et donc de crédibilité. Si Macron avait seulement envoyé son hologramme et quelques bouteilles de mousseux, on comprend l’interdiction des portables…