Changement climatique : esbroufe gouvernementale

31 Août 2022

Samedi 27 août, la Première ministre, Élisabeth Borne, annonçait la création d’un « fonds vert » de 1,5 milliard d’euros à disposition des collectivités locales pour aider celles-ci dans leurs actions pour combattre le changement climatique.

Il faut un certain culot pour annoncer fin août le contraire des directives de Macron et du gouvernement. Ceux-ci ont exigé au printemps des économies, et donc une baisse des dotations aux collectivités locales de 10 milliards d’euros.

Se décharger sur les communes, les départements et les régions de la lutte contre le changement climatique, il fallait oser ! Les dégâts sont au niveau de toute la planète, conséquence de l’irresponsabilité congénitale de ce capitalisme, qui mène le monde au désastre. Mais pouvait-on attendre autre chose de la part d’un gouvernement qui, sur cette question, n’a jamais rien fait d’autre que brasser de l’air ?

Paul SOREL