Livret A : le vol continue

27 Juillet 2022

Le taux du livret A va doubler au 1er août, passant de 1 à 2 %. Mais si on le rapporte au taux d’inflation, c’est en réalité un vol opéré sur l’épargne des milieux populaires.

Le livret A est en effet le placement d’épargne le plus utilisé en France, avec près de 56 millions de comptes actifs. Son encours cumulé est d’environ 300 milliards d’euros. Le ministre de l’Économie, Le Maire, en vante bien entendu le « rendement », et s’indigne qu’on puisse y voir une fausse bonne affaire. Il se jette également des roses pour la modification du taux du livret d’épargne populaire, qui passe à 4,5 %. Or le taux d’inflation officiel est actuellement de 5,8 %, et l’Insee, l’institut public des statistiques, prévoit qu’il approchera 7 % à partir de septembre. Ce taux est en réalité largement sous-estimé.

Pour ceux parmi les familles populaires qui parviennent encore à épargner, la valeur réelle de leurs économies baisse donc, y compris compte tenu du soi-disant rendement, qui est en fait un trompe-l’œil. Ainsi, pour un livret A de 3 000 euros, c’est l’équivalent de 150 euros qui seront probablement perdus à la fin de l’année.

Trompe-l’œil pour les épargnants, mais pas pour les banques qui peuvent, elles, se servir de ces centaines de milliards pour leurs opérations.

Thomas Baumer