Colgate – Compiègne : riposte à une attaque

15 Juin 2022

Le 31 mai, une journée de grève a eu lieu contre les attaques de la direction sur les salaires à l’usine Colgate de Compiègne, où travaillent 440 salariés.

Les travailleurs en grève se sont rassemblés devant l’usine, puis une soixantaine d’entre eux sont partis manifester à Bois-Colombes dans la région parisienne, devant le siège du groupe.

C’est la baisse de 1 400 euros de la prime d’intéressement qui a mis tout le monde en colère. En outre les salaires sont bloqués alors que tous les prix augmentent, et le changement de la grille aboutit, entre autres, à la diminution du salaire d’embauche. Une restructuration est de plus prévue avec comme conséquence la suppression de 105 postes et une augmentation de la charge de travail pour ceux qui restent.

Colgate est une multinationale dont le chiffre d’affaires est de 15,4 milliards d’euros pour l’année 2021, en hausse de 6 % par rapport à l’année précédente. Elle a versé 1,574 milliard de dividendes aux actionnaires, des dividendes engrangés grâce au travail de tous dans cette usine qui n’a jamais cessé de tourner durant le confinement.

La direction a finalement annoncé une prime de 800 euros, qui ne compense pas la baisse de 1 400 euros, et surtout n’enraye pas la chute du pouvoir d’achat due à l’inflation.

C’est malgré tout un recul du patron, et c’est en tout cas un encouragement à poursuivre dans la voie de la lutte.

Correspondant LO