Centres de la Croix-Rouge : les vautours capitalistes

20 Avril 2022

Le groupe capitaliste Ramsay Santé, leader en France dans la gestion des cliniques privées, est en passe de racheter à la Croix-Rouge six centres de santé sur les neuf situés dans la région parisienne.

À l’heure des scandales à répétition des Ehpad gérés par les groupes capitalistes, cette mainmise de Ramsay provoque l’inquiétude et l’opposition légitime d’usagers et de travailleurs de ces centres de santé, à but non lucratif jusque-là. Les dirigeants de Ramsay promettent bien sûr qu’ils ne vont pas augmenter les tarifs des soins et que tout ira pour le mieux pour les salariés. Mais personne n’imagine qu’ils veulent acheter ces établissements par humanisme ou philanthropie. Grâce à ses cliniques et autres établissements de santé privés, ce groupe a d’ailleurs fait plus de 60 millions d’euros de profits rien que sur ces six derniers mois, soit une augmentation de 26 % en un semestre ! Comme on ne fait pas d’omelettes sans casser d’œufs, les capitalistes ne font pas de profits sans exploiter les travailleurs et sans faire davantage les poches des usagers.

La direction de la Croix-Rouge prétend qu’elle n’a pas le choix et que ces centres ont accumulé des déficits énormes depuis dix ans. Mais c’est oublier la responsabilité des gouvernements qui n’ont cessé de baisser les subventions et les aides aux associations à but non lucratif. Tout cela pour inonder de cadeaux les trusts privés, notamment ceux qui s’enrichissent dans le secteur de la santé.

Pour le pillage de ce secteur, ces trusts privés peuvent toujours compter sur la complicité de l’État qui, en asphyxiant financièrement les structures associatives et publiques, les contraint à vendre leurs établissements le moins cher possible.

Arnaud LOUVET