Hôpital psychiatrique d’Angoulême : la colère du personnel

20 Octobre 2021

Jeudi 14 octobre, plus de cinquante infirmiers, aide-soignants, médecins, membres du personnel technique de l’hôpital psychiatrique d’Angoulême ont manifesté pendant que se tenait un colloque plein des grands discours sur « l’addiction des adolescents ».

Ils s’élèvent contre la suppression de dix lits du centre de crise et la fermeture probable du service admission. Trente-quatre lits sur 200 sont sur la sellette, sans compter le manque de médecins : il manque quinze psychiatres.

Tout cela alors que, avec le Covid et le confinement, de nouveaux profils de patients sont apparus. Même le directeur dit que « les effectifs sont trop faibles » et que « nous sommes à un point de rupture ».

Il est scandaleux de laisser les rênes de la santé publique à des décideurs qui, pour des raisons budgétaires, suppriment des lits, des services, et imposent la pénurie de médecins !

Correspondant LO