Renault – Guyancourt : maintien des emplois et des salaires !

02 Juin 2021

Mardi 1er juin, près de 200 travailleurs du Technocentre Renault, de Lardy, d’Aubevoye, ainsi que des délégations des usines de Cléon et Sandouville se sont rassemblés sur le site de Guyancourt.

Ils protestaient contre la volonté de la direction de se séparer de 27 de leurs camarades de la maintenance des moyens d’essais, qui seraient externalisés vers la société P2M. Ils y perdraient une partie de leurs revenus.

Plusieurs interventions de militants syndicaux ont dénoncé la politique de Renault. La direction exerce un chantage au licenciement, faute d’acceptation d’une rupture conventionnelle collective. Et, au-delà des 27 travailleurs sur la sellette, des milliers de suppressions de postes sont prévues. Des militants ont insisté sur la nécessité de s’organiser pour riposter, que les milliards de profits doivent servir à garantir les salaires et que le travail soit réparti entre tous les bras.

Les manifestants ont ensuite défilé dans le Technocentre, scandant : « on est là pour l’honneur des travailleurs », « maintien des emplois, maintien des salaires ». La direction n’a su que faire la sourde oreille, refusant de recevoir les 27 travailleurs de la maintenance. Cela n’a pas privé les manifestants du plaisir des retrouvailles, se donnant rendez-vous… au prochain rassemblement.

Correspondant LO