Les amis de mes amis...

29 Décembre 2020

Les médias ont révélé que Bruno Roger-Petit avait, en octobre, invité au restaurant Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen. Il voulait la consulter à titre tout à fait personnel, a-t-il déclaré, pour savoir si « elle était en résonnance avec l’état de l’opinion ».

Avant d’être nommé « conseiller mémoire » de Macron, chargé entre autres d’organiser les commémorations, Roger-Petit avait été pendant plus d’un an, de septembre 2017 à octobre 2018, le porte-parole et conseiller personnel du président.

Macron avait déjà montré sa bienveillance vis-à-vis du très réactionnaire de Villiers, dont le spectacle du Puy-du-Fou avait échappé aux règles du confinement. Dans une interview récente, il a multiplié les clins d’œil à l’extrême droite : insécurité, identité nationale, référence à Charles Mauras... Tout y était ! Pour l’élection présidentielle, Macron vise les électeurs de la droite mais aussi ceux de Le Pen.

Marianne LAMIRAL