L’aide française...

12 Août 2020

Après la double explosion, les affrontements lors des manifestations ont fait des dizaines de blessés, et même un mort parmi la police. Sur les réseaux sociaux les manifestants exhibent les douilles des grenades lacrymogènes qui montrent qu’elles sont fabriquées en France par la société Alsetex, qui fournit aussi la police française.

L’argent promis par Macron n’est pas encore arrivé à Beyrouth, mais le savoir-faire français, lui, est déjà sur place sous la forme de grenades, lance-grenades ou blindés légers.

K. B.