Indigeste

13 Février 2019

Fin 2018, sept lits ont été fermés au pavillon J, l’unité protégée du secteur 16, fermeture soi-disant temporaire, mais les chambres vidées sont devenues rapidement des bureaux.

Depuis, flou et demi-mensonge s’enchaînent. Il a été annoncé aux collègues que le pavillon serait fermé temporairement fin février. Patients et collègues seront dispatchés sur le pôle sans pour autant que l’on en sache plus. Les cadres supérieurs prétendent que c’est du fait du départ massif de nombreux soignants et du manque de candidats.

Une fine couche de culpabilité sur une tranche de contre-vérité, voilà une belle tartine de la part de la direction.

Hôpital Sainte-Anne – Paris