Tesla : toujours la même chanson

23 Janvier 2019

Le constructeur automobile américain Tesla envisage de licencier 7 % de ses effectifs, soit 3 150 travailleurs sur les 45 000 que compte le groupe. Au printemps dernier, 9 % des emplois avaient déjà été supprimés.

Dans le courrier envoyé à ses employés, Elon Musk, le patron de l’entreprise, explique ne pas avoir d’autre choix. Tesla doit « procéder à ces réductions tout en augmentant le taux de production de la Model 3 », la voiture électrique grand public qui serait vendue au prix de 35 000 dollars, soit 30 800 euros.

La raison invoquée est la nécessité que ses « voitures, batteries et produits solaires restent compétitifs sur le plan des coûts ».

Comme on le constate, la guerre entre les constructeurs automobiles qui visent ce marché de l’électrique se fait, comme toujours dans ce système capitaliste, avec la peau des travailleurs, ceux qui pointeront au chômage comme ceux qui se tueront au travail.

A.R.