Le PCF laisse tomber les outils

28 Novembre 2018

À l’occasion de son congrès, le PCF s’est débarrassé définitivement de la faucille et du marteau.

Ce symbole avait été adopté à l’origine par les communistes russes, après la révolution d’Octobre. Il représentait l’alliance nécessaire, réalisée en Union soviétique, entre la classe ouvrière et la paysannerie.

Le mouvement communiste international en fit son emblème, conjointement avec le drapeau rouge et l’Internationale.

Le logo a survécu au stalinisme, aux délires patriotiques et guerriers du PCF, aux participations gouvernementales successives, aux claques électorales, aux déceptions accumulées et à toutes les trahisons de l’idéal communiste.

Mais, visiblement, il n’a pas tenu devant la vague écologiste, puissante chez les électeurs que vise désormais le PCF. D’après ses dirigeants, le nouveau logo, où figure une étoile rappelant vaguement l’hexagone, surmontée de ce qui peut évoquer une feuille d’arbre, est censé symboliser « l’humain, l’engagement, l’écologie, le temps des cerises, le progrès, l’étoile, la France ouverte ».

Il faut vraiment être un publicitaire pour y voir tout ça. La seule chose qui soit claire est que cela n’a plus rien à voir avec le communisme révolutionnaire.

Et si c’était le but, il est atteint.

P G.