Plan de compétitivité : l'exemple de Montupet

20 Janvier 2012

En juillet le grand sous-traitant automobile Montupet, qui possède des usines dans plusieurs pays, a proposé un plan de compétitivité ayant pour but de « faire baisser le coût du travail » pour son usine de Châtellerault, afin, disait-il, de rattraper les coûts de production des autres usines du groupe en France et en Europe.

La mesure était simple et radicale : une baisse générale des salaires de 27 %. En échange, le patron de l'entreprise s'engageait à... ne supprimer que quelques dizaines d'emplois et à fournir un vague engagement de continuité d'activité. Sinon, c'était la porte pour ceux qui auraient refusé.

Voilà l'exemple concret de comment des patrons bien français conçoivent les plans de « gains de compétitivité » et de « baisse de coût du travail ». Les travailleurs de l'usine de Châtellerault, pour s'y opposer, ont dû faire grève pendant des semaines et rester mobilisés encore aujourd'hui. Mais chacun pourra méditer sur cet avenir qu'on voudrait nous proposer à tous.

Paul SOREL