CHU de Rennes : le mécontentement monte

27 Mai 2020

Depuis la mi-mai, une partie des hospitaliers du CHU de Rennes se mobilisent. 150 personnes se sont réunies mardi 19 mai pour discuter de la situation au sortir du confinement. Le lendemain, une grande partie des agents de la blanchisserie se sont mis en grève sur les conditions de travail et de récupération des heures supplémentaires.

Mardi 26 mai, trois syndicats appelaient à faire grève. Les agents du service de sécurité ont manifesté en interrompant une instance qui devait discuter de leurs nouveaux plannings et des rythmes de travail qu’ils rejettent depuis des mois. Puis, en fin de matinée, les salariés de la blanchisserie ont manifesté à la direction qui n’a pas répondu à leur demande de la semaine précédente et qui, en plus, leur demande de venir travailler le samedi pour rattraper le retard !

En début d’après-midi, une soixantaine d’hospitaliers se sont retrouvés et ont manifesté dans l’établissement. Les manifestants ne se font aucune illusion sur le prochain plan gouvernemental pour l’hôpital. Ils ont noté que le Premier ministre ne s’est aucunement engagé sur les 300 euros de plus par mois pour tous les hospitaliers, qu’il n’a pas du tout parlé des effectifs et ce n’est pas un oubli. Depuis des décennies, toutes les réformes dans les hôpitaux se sont faites sur le dos du personnel. Or sans les effectifs suffisants, tous les discours sur l’amélioration du sort des hospitaliers ne seront que tromperies.

Rendez-vous était pris pour jeudi 4 juin avec en perspective de mobiliser très largement pour la journée nationale de grève du 16 juin.

Correspondant LO