La Poste - Paris 14 : la direction veut démolir la vie des facteurs

29 Août 2018

Dans le 14e arrondissement, la direction a annoncé à quelle sauce elle comptait démolir les conditions de travail et la vie personnelle des facteurs à la prochaine réorganisation, prévue le 15 octobre.

Et tout cela, ose-t-elle écrire dans un tract distribué au personnel, « dans le respect de la qualité de vie au travail et de l’équilibre vie personnelle – vie professionnelle ».

Actuellement, la grande majorité des facteurs travaillent le matin en commençant à 6 h 30, en ayant tous les après-midis de libres. Et tous y sont attachés.

C’est d’abord cela que la direction remet en cause. Il y a quelques années, elle avait trouvé des volontaires pour travailler matin et après-midi avec une journée coupée par une pause non payée de 45 minutes, sauf le samedi, où ces facteurs travaillaient comme les autres, seulement le matin. Dorénavant, plus du tiers des nouvelles tournées fonctionnera de cette façon.

Et là, elle va même plus loin. Les nouveaux facteurs en mixte, non seulement ne seront plus des volontaires, mais en plus, ils travailleront et partiront en tournée aussi le samedi après-midi. De plus, elle isole ces huit facteurs travaillant sur ces nouveaux régimes de travail dans un local de 30 m2 à l’autre bout de l’arrondissement. Cela n’est qu’un début, car la direction de Paris programme ce type de tournées, pour tous, dans tout Paris d’ici 2020.

Maintenant, elle introduit, sous prétexte de réserver deux tournées prétendument allégées aux facteurs seniors et juniors, des tournées où les facteurs n’auront comme unique jour de repos que le dimanche !

En plus de tout cela, La Poste est en train de se débarrasser du personnel de Mediapost, qui distribue près de 50 millions d’imprimés publicitaires sur Paris, en reportant, dès le mois d’octobre, une partie de cette charge de travail, sur les tournées déjà surchargées des facteurs de Paris 14. Elle ose écrire que cela ne représentera que quelque deux minutes en plus en temps de travail ! Mais personne n’est dupe.

Il n’est écrit nulle part que les facteurs de Paris 14, comme ceux de tout Paris, laisseront passer ce plan de démolition sans réagir.

Correspondant LO