Police : souriez, vous êtes filmés… et conservés !

08 Août 2018

Suite à l’affaire Benalla, la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) ouvre une enquête sur la durée de conservation des documents de vidéosurveillance par la police. Alexandre Benalla a en effet obtenu en juillet la vidéosurveillance du 1er mai l’incriminant, soit plus de deux mois après, alors que la police est censée garder ces images trente jours tout au plus.

La police se constitue donc un petit fichier privé. Des responsables de la préfecture de Police se sont défendus en expliquant qu’ils ne connaissaient pas la loi. Maintenant qu’ils sont au courant, c’est en toute connaissance de cause qu’ils pourront s’asseoir dessus !

A.U.