Le travail, c’est pas la santé !

08 Août 2018

Selon la Caisse nationale d’assurance-maladie, une des causes de l’augmentation des arrêts de travail serait le recul de l’âge de départ à la retraite, porté à 62 ans en 2010, qui a fait augmenter le nombre des plus de 60 ans travaillant encore.

Presque un tiers des 60-64 ans sont en effet encore au travail. Et comme ils subissent autant que les autres l’exploitation patronale, l’âge et les années usantes au travail font qu’ils sont plus souvent en arrêt maladie. Ce serait 76 jours d’arrêt de travail en moyenne pour les plus de 60 ans, alors que pour les 55-59 ans ils s’élèvent à 52 jours par an. Rien que cela indique que les campagnes régulières des gouvernements sur l’air de « Nous vivons plus longtemps, nous devons donc travailler plus longtemps » ne sont que du bavardage pour couvrir un allongement de l’âge de départ à la retraite que rien ne justifie.

Pour vivre plus longtemps et mieux, une première mesure indispensable serait de revenir à la retraite à 60 ans maximum, avec 37,5 annuités de cotisation, en faisant payer le patronat qui est le seul responsable de l’usure des plus anciens après des années de travail.

Arnaud VAUTARD