Sochaux : le sort des vieux travailleurs pauvres

17 Janvier 2018

Un immeuble de Sochaux, l’ex-foyer AMAT pour travailleurs pauvres, va être rénové grâce à des fonds publics. Adossé à dix mètres des enceintes de PSA, tout un symbole, l’immeuble héberge de vieux travailleurs qui ne peuvent pas payer leur admission en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Avec pour la plupart un revenu de 820 euros, soit le minimum vieillesse, ces vieux travailleurs sont l’exemple du sort réservé par la société à cette partie de la classe ouvrière qui a contribué à faire la fortune du patronat.