Le paradis, ici et maintenant

26 Juillet 2017

Au Vatican, s’ouvre le procès de deux responsables de l’hôpital pédiatrique de l’Enfant Jésus. Ils sont accusés d’avoir transferé 420 000 euros en 2014 des caisses de l’hôpital au compte en banque d’un entrepreneur. Ce dernier, comme par hasard, a rénové le duplex de 300 m² avec terrasse du cardinal en retraite Bertone, un proche de l’ancien pape Benoît XVI.

Ironie de l’affaire, l’appartement se situe dans le même immeuble que l’Autorité d’information financière du Vatican, chargée de la lutte contre les fraudes et le blanchiment d’argent !

Tout en niant être le bénéficiaire du détournement de fonds, et n’étant d’ailleurs même pas mis en examen, le cardinal a quand même remboursé 150 000 euros à l’hôpital. Cela sonne comme une confession de son péché d’avidité.

Comment dès lors reprocher à ce repenti de créer son propre paradis ?