Romain Binazon doit être régularisé

15 Octobre 1999

Romain Binazon, ce travailleur du Bénin qui est membre du secrétariat de la Coordination nationale des sans-papiers, est depuis des mois en butte à la volonté délibérée des autorités françaises de l'expulser. Après diverses comparutions et tentatives d'expulsion, il a été incarcéré trois mois à Fleury-Mérogis pour " refus d'embarquer ". A sa sortie il a été envoyé au centre de rétention du Mesnil-Amelot près de Roissy, en même temps qu'il lui était annoncé qu'une place était réservée à son nom dans un avion, jeudi 14 octobre. Cette nouvelle menace d'expulsion précipitée était d'autant plus absurde que Romain Binazon était convoqué pour un jugement en appel, le lendemain vendredi 15 octobre, devant la 12e cour d'appel de Paris !

Après diverses démarches, Romain Binazon a été provisoirement mis en liberté. La Coordination nationale appelle à le soutenir en envoyant des télégrammes au ministère de l'Intérieur et en étant présents le vendredi à 9 heures devant cette 12e chambre.

N.B. : La Coordination précise que les fax doivent être envoyés à J.-P. Chevènement au 01 49 27 48 48