Personnes sans abri : la société avance à reculons

07 Février 2024

Les médias ont rappelé qu’il y a 70 ans, le 19 février 1954, l’Abbé Pierre lançait un appel pour que plus personne ne dorme dans la rue.

L’hiver de cette année-là avait été particulièrement glacial, avec des températures descendant jusqu’à -27° dans certaines régions, -13° à Paris. Le froid avait causé la mort de plusieurs centaines de personnes dormant dans la rue ou dans des carcasses de voitures, ainsi que des victimes de chauffages défectueux.

À cette date, la reconstruction de villes bombardées pendant la guerre était loin d’être terminée et le nombre de logements ouvriers, petits et trop souvent dans un état de délabrement, était insuffisant. Depuis, il y a eu des constructions neuves et les logements sociaux se sont développés, mais bien trop lentement et en trop petit nombre eu égard aux besoins.

En 2014, soit soixante ans après l’appel de l’Abbé Pierre, la fondation avait estimé à 141 500 le nombre de sans abri. Aujourd’hui, ils sont 330 000.

M. L.