Safran – Île-de-France : mobilisation pour les salaires

31 Janvier 2024

Jeudi 1er février, une journée de grève doit rassembler à Corbeil les salariés de plusieurs sites Safran d’Île-de-France.

À l’appel des syndicats, des heures d’information et des débrayages d’une heure ont rassemblé des centaines de travailleurs à Villaroche, Corbeil, Gennevilliers et Saint-Quentin-en-Yvelines.

Alors que les prix de l’électricité et de l’alimentaire continuent à grimper, les augmentations de salaire annoncées par la direction sont dérisoires : moins de 2 %. À cela s’ajoute l’opposition générale à la nouvelle convention de la métallurgie qui, en définissant de nouvelles cotations des postes de travail, attaque les revenus présents et plus encore à venir. Une quarantaine de salariés d’un secteur de Villaroche s’étant vu attribuer des qualifications particulièrement basses s’est même mis en grève spontanément lundi pour exiger qu’elles soient révisées à la hausse.

Derrière tout cela, c’est pour leurs salaires que les travailleurs se mobilisent.