Jean-Louis Nuel, notre camarade

31 Janvier 2024

Jean-Louis Nuel, que nous appelions Thévin, nous a quittés le 22 janvier 2024 à 77 ans, emporté par un cancer foudroyant. Jean-Louis avait connu Lutte ouvrière en 1974, durant la grève du Crédit lyonnais, qui avait duré deux mois et dans laquelle il avait joué un rôle actif. Il était l’un de ceux qui avaient organisé deux galas de soutien au profit des grévistes, ce qui avait permis de tenir bon, malgré les retenues sur salaire. Son engagement au sein de Lutte ouvrière a été alors sans faille durant toutes les années qui ont suivi.

Militant syndical et politique dans l’entreprise, il s’était aussi présenté aux élections législatives à Paris. Il a consacré sa vie au développement de notre parti. Il était un lecteur assidu de la presse et aimait faire des petites revues de presse sur les sujets qui intéressaient les camarades, bien contents de les lire. Beaucoup de camarades l’ont connu comme celui qui, avec d’autres, organisait la fête de Lutte ouvrière pendant plusieurs semaines, s’installant sur le terrain de la fête. Et si c’était un organisateur plutôt discret, c’était un organisateur combien efficace !

Jean-Louis aimait le foot et sa satisfaction durant son séjour à l’hôpital a été de pouvoir voir des matchs à la télévision. Il aimait aussi la montagne où il allait presque tous les étés et il a fait découvrir à de nombreux camarades, de belles balades et même les bains, dans les lacs froids des Alpes. C’est bien peu de dire qu’il va nous manquer.

À sa famille et à ses proches, nous adressons notre sympathie. Nous lui rendrons hommage, dans la salle de la Coupole au cimetière du Père-Lachaise, mardi 6 février à 15 h 30.