Smic : en dessous du minimum

06 Décembre 2023

Le smic sera automatiquement revalorisé au 1er janvier 2024 du fait de l’inflation. Selon les estimations du gouvernement, il passerait de 1 383 euros à 1 406 euros net par mois à temps plein.

Cette revalorisation de 1,7 % s’ajoute à celle du 1er mai et correspond à l’inflation annuelle officielle. Mais l’augmentation réelle des prix, et notamment des prix alimentaires, du gaz et de l’électricité est tout autre et entraîne en réalité une baisse du pouvoir d’achat du smic. Ce constat amer sera largement partagé dans la population. En effet, il n’y a jamais eu autant de travailleurs au smic en France. Actuellement, un salarié sur six touche le salaire minimum. En fait, à chaque revalorisation infime du salaire minimum légal, les autres salaires ne bougeant pas, le nombre de travailleurs au salaire minimum augmente. Et, signe de la faiblesse générale des salaires, dans quarante branches professionnelles, la grille de rémunération commence en dessous du salaire minimum.

Cette aggravation générale du niveau de vie des travailleurs n’a rien d’une fatalité. Elle s’explique par le vol généralisé orchestré par le patronat qui verse des salaires trop faibles et augmente les prix dans les magasins. Face à cela les travailleurs n’ont pas d’autre choix que de mener une contre-offensive pour reprendre ce qui leur est volé et imposer par la lutte des hausses générales des salaires ainsi que leur indexation sur les prix.

Joséphine Sina