Darmanin : médaille d’or de l’hypocrisie

06 Décembre 2023

Après la manifestation d’extrême droite au Panthéon, le 1er décembre, d’abord interdite par le préfet puis autorisée par la justice, Darmanin s’est dit « scandalisé ». Il s’est soudain posé en opposant à l’extrême droite.

Le moins qu’on puisse dire est que le ministre de l’Intérieur ne manque pas d’air, lui qui passe son temps à se répandre sur les prétendus dangers de l’immigration, responsable, selon lui, de tous les maux ; lui qui vient de rédiger une nouvelle loi s’attaquant encore davantage aux travailleurs immigrés. Le gouvernement alimente tout à fait consciemment le climat réactionnaire et xénophobe actuel, même s’il ne l’a pas créé. Le ministre, qui soutient les policiers en toute circonstance même lorsqu’ils assassinent des jeunes, qui critique la justice considérée comme trop laxiste et qui trouve Marine Le Pen « trop molle », occupe bel et bien le même terrain infect que cette extrême droite dont il se dit « scandalisé ».

C. P.