Dassault Aviation : non au licenciement !

22 Novembre 2023

Dassault vient d’entamer une procédure de licenciement à l’encontre d’un délégué du syndicat CGT à l’usine d’Argenteuil.

Le délégué, Manu, est un ingénieur qui, il y a quelques années, avait choisi de militer syndicalement, y compris comme juge prud’homal, plutôt que de mener une brillante et prospère carrière professionnelle comme il est de coutume parmi les cadres supérieurs. Cet engagement lui a valu des sanctions à répétition ainsi que de se retrouver à devoir exécuter des travaux sans rapport avec sa qualification. Cette situation l’a mené à décrocher psychologiquement, au point d’être en arrêt de travail plusieurs mois.

C’est dans ce contexte que le médecin de l’entreprise Dassault Aviation déclare aujourd’hui ce délégué « inapte à tous les postes » sur l’ensemble des sites. Dassault, qui cultive l’image d’une entreprise familiale, veut des cadres à sa botte et entend bien faire un exemple avec Manu.

Un premier débrayage de protestation a eu lieu à Argenteuil mardi 14 novembre, jour où le CSE devait se prononcer, les élus, tous syndicats confondus, ont voté contre ce licenciement. Manu mérite tout le soutien et la solidarité militante des travailleurs de Dassault.

Au-delà de la décision de l’inspection du travail, qui doit avaliser ou refuser ce licenciement, c’est dans l’entreprise que se joue la nécessité de s’opposer à la toute-puissance de la famille Dassault.

Correspondant LO