Restos du cœur : une situation difficile

25 Janvier 2023

Fin novembre 2022 les Restos du cœur lançaient leur campagne d’hiver, la 38e inspirée par l’idée généreuse de Coluche d’aider tous ceux qui ne peuvent pas se nourrir correctement.

Après la crise du Covid et maintenant la hausse spectaculaire des prix, ils sont de plus en plus nombreux à devoir faire appel aux Restos du cœur, et ceux-ci ont de plus en plus de mal à subvenir à tous ces besoins.

En 2021-2022 1,1 million de personnes avaient été accueillies et 142 millions de repas distribués dans 2 200 lieux d’accueil. En ce début de campagne 2022-2023, les responsables des centres enregistrent près de 30 % de demandeurs en plus : familles, parents isolés ou en couple, célibataires et jeunes, étudiants entre autres. Ils constatent que la proportion des personnes demandeuses de repas et vivant avec moins de la moitié du seuil de pauvreté est passée de 50 à plus de 60 %.

Les Restos du cœur, malgré les difficultés à se financer, arriveront sûrement à soulager et à aider beaucoup de laissés pour compte mais au prix de difficultés croissantes. Pendant ce temps le budget des armées aura augmenté de 100 milliards entre 2024 et 2030 ! Cherchez l’erreur.

Cédric DUVAL