Grande-Bretagne : des familles ont froid

25 Janvier 2023

Les warm banks (banques de chaleur) sont à l’ordre du jour en Grande-Bretagne. En effet, confrontées à la hausse astronomique des prix de l’énergie, des centaines de milliers de familles populaires ne peuvent plus payer leurs factures de chauffage. Elles en sont réduites à se rendre dans des espaces chauffés, quand ils existent, mis à disposition par des collectivités locales (musées, salles municipales, bibliothèques…), par des églises, voire par des particuliers ou des commerçants. Un reportage télévisé a montré ainsi un boulanger bienveillant mettant à disposition une salle aménagée au-dessus de son four.

Les grandes entreprises britanniques annoncent des profits record, en particulier les compagnies d’énergie, qui ont gagné 170 milliards de livres (193 milliards d’euros) en deux ans. En même temps, 14,5 millions de personnes sont sous le seuil de pauvreté et des millions d’entre elles ne peuvent plus se chauffer. Cela se passe comme ça, dans la cinquième puissance mondiale.

M. B.