Boulangers : en colère contre ceux qui les mettent dans le pétrin

25 Janvier 2023

Le 23 janvier, plusieurs centaines de boulangers, venus de tout le pays, ont manifesté à Paris. Ils protestent contre la hausse des prix, celle des matières premières alimentaires, œufs, farine, beurre et sucre, et tout particulièrement celle de l’énergie.

Les boulangers doivent en effet faire face à des factures d’électricité parfois multipliées par quatre, cinq, voire bien plus. « Tout a commencé l’an dernier avec l’augmentation de 10 à 20 % des matières premières. Maintenant le problème majeur, c’est l’énergie. Dans ma boulangerie, la facture a plus que doublé : de 35 000 à 75 000 euros », comptabilisait un boulanger venu de Vienne dans l’Isère.

Ils réclament des tarifs bloqués, un bouclier tarifaire pour tous. Celui-ci en effet est ouvert aux très petites entreprises de moins de dix salariés, dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 2 millions d’euros et dont le compteur électrique affiche une puissance de moins de 36 kilovoltampères. Du fait de cette dernière condition, les boulangers sont exclus de cette aide, leurs fours ayant une consommation bien supérieure.

Les boulangers sont confrontés en fait aux mêmes problèmes que les autres travailleurs en étant victimes du pouvoir des spéculateurs, des grandes entreprises fournissant l’énergie telles que Total, qui fixent les prix et imposent leur loi à toute la société. Salariés et petits artisans devront se retrouver ensemble contre ces capitalistes qui réduisent à la misère toute une partie de la population.

Aline RETESSE