RATP : ça ne fait pas le compte

19 Janvier 2023

Lors des négociations annuelles obligatoires, la direction de la RATP a annoncé 65 euros d’augmentation au début de l’année 2023 et 65 euros de plus à partir de juillet.

Compte tenu de l’augmentation des prix, comme l’exprimait un salarié de la Maintenance, « cela ne couvrira même pas les dépenses supplémentaires de nourriture ».

Depuis un an, les mobilisations pour les augmentations de salaire se succèdent dans plusieurs secteurs. Il y a tout juste un an, une journée de grève a été exceptionnellement suivie en conduite et en station. Les conducteurs de bus ont mené plusieurs grèves contre le travail supplémentaire non payé imposé à l’approche de la privatisation. Et à partir du 18 octobre, dans la foulée de la grève des raffineurs, un mouvement pour 300 euros d’augmentation pour tous a commencé dans des ateliers des RER et des métros. Il dure depuis plus de trois mois. À cela s’ajoutent les difficultés de recrutement de la direction dans certains secteurs, du fait du bas niveau des salaires.

Dans le contexte de la mobilisation contre la réforme des retraites, la direction tente de calmer le mécontentement, tout en cherchant à céder le moins possible. Cette petite augmentation ne suffira probablement pas à calmer la colère.

Correspondant LO