Notre camarade Patrick Lamiable

19 Janvier 2023

Révolté par cette société d’injustices, Patrick avait choisi de militer dans notre organisation au début des années 1970.

Lui qui vient de décéder aura consacré toute sa vie à défendre les idées communistes révolutionnaires, profondément convaincu qu’une révolution prolétarienne donnerait un jour naissance à une société sans classes et sans exploitation.

Il y a quelques semaines encore, avant qu’une attaque sévère de Covid et une grave infection pulmonaire le frappent, il faisait toujours preuve du même enthousiasme militant et se tenait prêt à combattre la énième attaque en cours contre les retraites ouvrières.

Cheminot retraité, il participait toujours activement à la confection du bulletin Lutte ouvrière en gare d’Orléans-Les Aubrais et en assurait une partie de la diffusion chaque quinzaine.

Entré à la SNCF, il y créa le groupe Lutte ouvrière et y fut de tous les combats politiques et syndicaux. Lors de la grève de décembre 1986-janvier 1987, il joua un rôle déterminant dans la création d’un comité de grève en gare d’Orléans-Les Aubrais et participa à la coordination nationale des cheminots aux côtés de Daniel Vitry, aujourd’hui disparu, dont il était très proche.

De l’avis de tous, Patrick était un militant à l’écoute, prêt à débattre des heures, et nombreux sont ceux qui se souviennent d’une discussion enflammée ou qui ont pu compter sur son soutien face à la direction.

Depuis l’accident sur la voie au nord d’Orléans, qui coûta voici dix ans la vie à un jeune cheminot, Patrick eut à cœur d’être aux côtés de sa famille dans toutes ses démarches, en particulier juridiques. Dans un article récent de notre journal, Il exprimait à nouveau son indignation face à la relaxe de la SNCF, lavée de toute responsabilité dans cet accident.

Patrick était aussi notre représentant à Fleury-les-Aubrais où il fut à plusieurs reprises candidat LO aux élections législatives. Ayant constitué avec les camarades de la ville une liste de candidats aux élections municipales, il fut élu conseiller municipal Lutte ouvrière pendant deux mandats, au cours desquels il se fit le porte-parole des problèmes quotidiens du monde du travail.

Présent régulièrement sur le marché du dimanche matin, il avait toujours de longues discussions avec tous ceux qui venaient à sa rencontre. Et l’organisation de notre fête départementale, qui se déroule depuis plusieurs années à Fleury-les-Aubrais, lui doit beaucoup.

Patrick était un militant ouvrier cultivé – passionné de musique, de lectures et de cinéma –, qui sut toujours faire partager son expérience et sa flamme militante aux camarades qui l’entouraient. Les plus anciens de sa génération comme les plus jeunes peuvent témoigner de ses conseils avisés. Il leur a transmis le flambeau qui sera, grâce à lui, entre de bonnes mains.

Ses obsèques auront lieu vendredi 20 janvier à 15 heures au crématorium des Ifs et un hommage public lui sera rendu à 16 h 30 à la salle des Bicharderies à Fleury-les-Aubrais.