Caterpillar Grenoble/Échirolles : le coup de colère

19 Janvier 2023

Lundi 16 janvier, près de 300 ouvriers des deux usines Caterpillar de l’agglomération grenobloise ont débrayé.

Après une avance de 45 euros brut en juillet, largement effacée par la hausse des prix, la direction a proposé seulement 0,65 % d’augmentation en 2023 ! Comme disent certains ouvriers, « ils nous crachent à la gueule ».

2022 a été une année record pour le groupe, qui a vu ses bénéfices augmenter de plus de 20 %. Rien qu’au troisième trimestre, plus de 2 milliards de dollars ont été distribués aux actionnaires. Face à cette insulte, les ouvriers étaient déterminés à réagir.

Le matin, une partie des travailleurs d’Échirolles se sont dirigés à pied vers le siège, situé à 3 kilomètres, pour rejoindre les grévistes de Grenoble. Tous étaient contents de se retrouver aussi nombreux, gardant en tête que le combat n’est pas fini. La manifestation du 19 contre l’attaque sur les retraites était également dans toutes les têtes.

Correspondant LO