L’Église et ceux qui s’inclinent devant elle

04 Janvier 2023

La mort de l’ex-pape Benoît XVI a donné lieu à de nombreux hommages, venant de tout ce que la planète compte de gouvernants, d’hommes politiques et de journalistes partisans de l’ordre établi, en attendant que les représentants officiels des États viennent se bousculer à ses funérailles.

Il parait que ce pape dit émérite, qui vivait depuis dix ans une retraite paisible dans un coin du Vatican, aurait beaucoup apporté par sa pensée et ses études théologiques. On retiendra surtout ses positions réactionnaires marquées, son soutien aux prêtres intégristes et aux religieux pédophiles, et quelques déclarations imbéciles comme celles sur le préservatif « qui aggraverait le problème du sida ».

Ce prêtre, bien à l’image de cette institution profondément réactionnaire qu’est l’Église, mérite à n’en pas douter les hommages d’un monde politique qui ne l’est pas moins.