Téléphonie : le portemonnaie déclare forfait

21 Décembre 2022

Après les carburants, l’énergie et les transports, les opérateurs de téléphonie mobile annoncent à leur tour des prix en hausse pour 2023.

Suivant les opérateurs et le type de forfait, les hausses seront effectives dès janvier ou les mois suivants, et s’échelonneront de 0,80 à 3 euros par mois.

Les opérateurs de téléphonie sont loin de la faillite. Pour les six premiers mois de 2022, Orange affichait plus de 21 milliards d’euros de chiffre d’affaires, plus de 5 milliards pour Bouygues Telecom et un chiffre comparable pour le groupe Altice, dont dépend SFR. De quoi faire face à la hausse des prix de l’énergie qui justifie, selon eux, de faire les poches des consommateurs !

Ces quelques euros supplémentaires par mois, pour un service indispensable, pèseront lourd en venant s’ajouter à toutes les autres hausses. Pour les travailleurs, la seule solution devant cette avalanche de factures en hausse, sera d’imposer l’augmentation en conséquence des salaires, des pensions et des allocations, et leur indexation sur les hausses réelles de prix.

N. C.