Le nouveau coq de LR

14 Décembre 2022

Contrairement à l’expansion de l’univers qui décale les couleurs vers le rouge, la situation de crise décale le spectre politique vers le blanc et même le blanc sale.

La gauche a ainsi accouché de Macron, qui singe la droite avec constance depuis six ans. Pour se maintenir à flot, la droite héritière de Chirac et Sarkozy est, elle, réduite à imiter Le Pen père et fille, et à épouser tous les préjugés de caniveau. Dans ce contexte, pour gagner la présidence du parti LR, il fallait se dire capable d’emmener la droite à la victoire en étant le plus radical sur le terrain du racisme et de la xénophobie.

Dimanche 11 décembre, Éric Ciotti est finalement sorti vainqueur de ce jeu imbécile. Quand on a les qualités pour ça...