Strasbourg : enfumage sur l’amiante

09 Novembre 2022

Le journal Rue89 révèle qu’il aura fallu qu’en septembre dernier une pièce de près d’une tonne tombe au sein d’un des fours de l’usine d’incinération pour que les salariés apprennent qu’il restait de l’amiante dans ce four.

La direction du groupe Séché, propriétaire de l’usine, se justifie en disant que ce four est à l’arrêt et qu’il a été encoffré Mais le sarcophage est soumis à la corrosion.

La direction savait qu’il y avait de l’amiante, mais aurait préféré que ça ne se sache pas. Pas très transparent, tout ça.

Correspondant LO