Université de Lille : délabrement avancé

21 Septembre 2022

Avec ses 75 000 étudiants, l’université de Lille progresse dans le fameux classement international des universités de Shanghai cette année. Et dans le classement des universités délabrées aussi !

Pour réaliser des économies, depuis des années, le personnel technique est réduit et les bâtiments sont entretenus a minima. L’eau n’est plus potable sur une partie du réseau. Face à cela, la direction a pris les choses en main : elle a fait des prélèvements… après la purge des canalisations. Elle en a conclu que les résultats étaient corrects, mais qu’il ne fallait pas boire l’eau du robinet.

Suite à des intempéries, certains bâtiments ont été inondés et sont désormais inutilisables. Qu’à cela ne tienne, la direction loue désormais des salles de réception dans les hôtels voisins. Et elle appelle l’ensemble des agents et des professeurs à marquer leur solidarité en acceptant de travailler le soir jusqu’à 20 heures et le samedi. Rien n’a encore été dit sur le chauffage à venir mais il y a fort à parier que les efforts seront demandés aux étudiants et à tous les agents et enseignants de l’université.

L’université de Lille est à l’image de toute la société, une société où tout va très bien pour le profit de quelques-uns. Pour les autres, qu’ils se débrouillent.

Correspondant LO